Navigation – Plan du site
Lectures

Inégalités, conflits et distinction dans les campagnes

Clément Corbineau
p. 125-126

Texte intégral

1Les recompositions contemporaines des campagnes bénéficient trop rarement d’une lecture au prisme de la transformation des groupes sociaux qui y vivent, y travaillent et participent à la vie politique. Ce numéro de la revue Agone qui regroupe des contributions de jeunes chercheurs d’horizons divers (sociologie, histoire, géographie) rappelle l’importance des différenciations sociales et leur fondement matériel et symbolique dans les espaces ruraux, en rupture avec les représentations indifférenciées généralement associées à la « communauté villageoise ». Les contributions éclairent de manière transversale plusieurs thématiques.

2Elles montrent d’abord le rôle crucial des conflits sociaux dans les dynamiques de recomposition des groupes. Les contributions sur les luttes sociales dans l’espace rural (Julian Mischi) et sur les mouvements paysans dans la Loire-Atlantique des années 1960-1970 (Élise Roullaud) insistent particulièrement sur ces conflits en analysant de l’intérieur les répertoires d’action collective et les modes de légitimation spécifiques de ces mouvements au sein des espaces ruraux. Plus que dans les espaces urbains, les enjeux fonciers et les formes d’usages de la terre apparaissent cruciaux, ce que soulignent notamment les contributions sur l’embourgeoisement d’une classe d’agriculteurs dans le Châtillonnais (Gilles Laferté) et sur la recréation d’un équipage de chasse à courre (Héloïse Fradkine). Enfin, ce numéro analyse les modes de construction des représentations associées aux espaces ruraux. Si les élections font figure de moment central dans la construction de représentations « urbaines » dévalorisant les espaces « ruraux » et leurs habitants (Jean Rivière), les activités de loisir comme la chasse ou les pratiques de consommation apparaissent comme des vecteurs de distinction légitimant (ou délégitimant) la présence de groupes sociaux au sein des espaces politiques ruraux.

3La force de numéro est de réunir autour d’espaces similaires et d’un ensemble de concepts communs (distinction sociale, capital d’autochtonie) des chercheurs de disciplines différentes. Deux contributions donnent largement la parole à des personnes qui y ont rarement accès (une animatrice d’un centre de vacances et un ouvrier du bâtiment). Celles-ci explicitent des trajectoires personnelles et professionnelles au prisme des relations sociales qui se nouent au quotidien dans ces espaces. La place laissée au travail dans l’ensemble du numéro souligne de manière pertinente les spécificités paysannes et surtout ouvrières des campagnes. On regrettera cependant, compte tenu de la cohérence de l’ensemble, l’absence d’une introduction qui aurait permis d’expliciter les similarités d’approches entre les contributions.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Clément Corbineau, « Inégalités, conflits et distinction dans les campagnes », Géographie et cultures, 87 | 2013, 125-126.

Référence électronique

Clément Corbineau, « Inégalités, conflits et distinction dans les campagnes », Géographie et cultures [En ligne], 87 | 2013, mis en ligne le 11 décembre 2014, consulté le 24 mai 2017. URL : http://gc.revues.org/2995

Haut de page

Auteur

Clément Corbineau

UMR 5600, Environnement, ville, société

Haut de page
  • Logo ENEC
  • Logo CNRS
  • Logo Paris IV
  • Logo L’Harmattan
  • Revues.org