Navigation – Plan du site
Lectures

L’impensé de l’espace dans les politiques européennes de lutte contre la pauvreté

Catherine Sélimanovski
p. 126-127
Référence(s) :

BOULINEAU Emmanuelle et BONERANDI-RICHARD Emmanuelle† (dir.), 2014, La pauvreté en Europe. Une approche géographique, Rennes, PUR, 259 p.

Texte intégral

1Dans l’actualité de la réflexion sur la pauvreté en Europe, les auteurs du livre abordent par le prisme de la géographie les relations entre l’Union européenne et les politiques nationales de lutte contre la pauvreté. Leur approche cherche à saisir, non pas les formes spatiales de la pauvreté en milieu urbain et rural, mais l’articulation entre le volet social et le volet territorial des dispositifs européens de lutte contre la pauvreté. Elle se fonde sur une entrée par les maillages territoriaux comme niveaux d’observation, niveaux d’organisation spatiale, niveaux d’action. L’intérêt du livre tient à l’originalité de cette grille d’analyse spatiale à l’échelle européenne. Il tient aussi à la solidité des démonstrations méthodologiques, appuyées par de nombreuses cartes univariées et multivariées à différentes échelles, à la richesse des comparaisons entre les politiques publiques nationales et leur articulation à la politique européenne ainsi qu’à la qualité des résultats empiriques présentés dans le cadre de six pays (France, Allemagne, Italie, Bulgarie, Pologne, Suède).

2La première partie (deux chapitres) fait l’inventaire des sources statistiques disponibles à l’échelle européenne. Elle démontre avec pertinence les difficultés de la lecture cartographique des disparités régionales de pauvreté en Europe en raison de la pluralité des définitions de la pauvreté constituant des sous-populations différentes, en raison de biais introduits par la forme, la taille des mailles et les procédures de discrétisation des données. La deuxième partie (deux chapitres) consiste en une étude statistique originale du lexique spatial des PNAI (Plans nationaux d’action pour l’inclusion) et une étude diachronique de l’émergence des niveaux territoriaux d’action à l’échelle européenne. La troisième partie (six chapitres) explore, pays après pays, à des échelles fines, la diversité des répartitions spatiales de la pauvreté, les concentrations urbaines mais aussi les répartitions plus diffuses et la pauvreté cachée dans des espaces ruraux de faible densité. Elle rappelle que la diversité des politiques publiques de lutte contre la pauvreté est liée à la variété des modèles d’État-providence et de protection sociale hérités de situations historiques différentes. Enfin, elle montre d’importants effets de rupture au niveau des États et des régions, dans les anciens pays du bloc de l’Est, et à un niveau plus fin, ces ruptures débouchant sur un cumul entre crise sociale, crise urbaine, crise économique, voire crise politique et une perte de repères identitaires. Emmanuelle Bonerandi-Richard a été particulièrement attentive à ces ruptures dans l’espace rural français, dans un département « riche » comme celui de l’Ain, non exempt de situations de pauvreté masquée et en Thiérache marquée par la mémoire d’établissements industriels aujourd’hui disparus.

3À la lecture du livre, on ne perd jamais le fil directeur qui est l’étude critique de l’impensé de l’espace dans les politiques de lutte contre la pauvreté à l’échelle européenne. Néanmoins il reflète un peu les conditions de sa production dans le cadre d’un projet collectif de recherche et d’écriture en ce sens qu’un chapitre de synthèse, avant la conclusion, aurait permis de mieux articuler le volet théorique et méthodologique avec le volet empirique, donnant ainsi plus de facilités au lecteur pour mémoriser ses riches apports.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Sélimanovski, « L’impensé de l’espace dans les politiques européennes de lutte contre la pauvreté  », Géographie et cultures, 87 | 2013, 126-127.

Référence électronique

Catherine Sélimanovski, « L’impensé de l’espace dans les politiques européennes de lutte contre la pauvreté  », Géographie et cultures [En ligne], 87 | 2013, mis en ligne le 11 décembre 2014, consulté le 25 mars 2017. URL : http://gc.revues.org/2999

Haut de page

Auteur

Catherine Sélimanovski

UMR 5281-Laboratoire ART/Dev, Acteurs, Ressources et Territoires dans le Développement

Haut de page
  • Logo ENEC
  • Logo CNRS
  • Logo Paris IV
  • Logo L’Harmattan
  • Revues.org