Skip to navigation – Site map

Numéros

  • 1 | 1992
    Géographie et cultures
    Couverture n° 1

    Lieu de confrontation d'idées et d'expériences, Géographie et cultures répond à l'intérêt renouvelé de la géographie pour les faits de civilisation, et des sciences sociales pour l'environnement.

  • 2 | 1992
    Géographie et cultures n°2
    Couverture n° 2

    Lieu de confrontation d'idées et d'expériences, Géographie et cultures répond à l'intérêt renouvelé de la géographie pour les faits de civilisation, et des sciences sociales pour l'environnement. Quel est le rôle de l'espace dans la structuration d'une culture ?

  • 88 | 2013
    Varia
    Feuille de bananier
  • 61 | 2007
    Le roman policier
    Lieux et itinéraires
    Couverture n° 61

    Ce numéro de Géographie et cultures consacré à l'espace du roman policier rassemble des articles qui montrent que du récit d'énigme au polar contemporain l'évocation des lieux fictionnels est diverse. Entre le brouillard inquiétant du Londres de Conan Doyle et les lumières esthétisantes du Montréal nocturne de Bouthillette, entre les rues pittoresques du Paris de Simenon et les impasses désertes et sombres du Paris de Tardi, entre les sites grandioses de la Normandie lupin(...)

  • 84 | 2012
    Varia
    Couverture n° 84

    Ce numéro varia - qui clôt la vingtième année de la revue Géographie et cultures - donne à voir la diversité des approches culturelles en géographie et donne à voir leur fécondité.

  • 77 | 2011
    Commerce et culture
    Analyse géographique
    Couverture du n°77 de la revue Géographie et cultures

    Ce numéro spécial souligne à quel point la géographie du commerce s'est profondément renouvelée depuis le tournant culturel. Cette transformation n'a pu se produire qu'en dépassant l'opposition existant entre culture et cons<:lmmation. Cette opposition est autant idéologique qu'épistémologique : la consommation étant a priori tout ce que n' est pas la culture ou même la nature (l'écologie, l'environnement) . En refusant de dépasser cette tension , l'analyse spatiale s'appa(...)

  • 76 | 2010
    Géographie des musiques noires
    Couverture du n°76 de la revue Géographie et cultures

    Le jazz, le reggae, le rap mais aussi le maloya réunionnais ou la rumba congolaise sont-ils des musiques noires ? Quelle est donc cette musique qui serait liée à la couleur de la peau ? Est-ce la façon de désigner la musique des Africains, des Afro-Américains, est-ce une musique mondiale ? Les auteurs choisis pour ce numéro apportent un éclairage sur des lieux et des situations particulières dans lesquels l'expression "musique noire" peut avoir un sens. En Colombie, dans l(...)

  • 74 | 2010
    Géographie et éthique
    Couverture du n°74 de la revue Géographie et cultures

    À l’instar d’autres disciplines, la géographie a établi au cours du XXe siècle une distinction entre faits et valeurs qu’elle semble prête à revisiter à l’heure où le "tournant éthique" se profile à l’horizon d’un contexte marqué par une série de crises et par la crainte du changement climatique. Quel sens donner à la culture de l’éthique ? Comment l’intégrer au travers notamment des thématiques liées aux multiples facettes de la mondialisation et aux questionnements envir(...)

  • 73 | 2010
    Image et espace public
    Couverture du n°73 de la revue Géographie et cultures

    L'image fascine. L'espace public interroge. Ces notions intéressent de plus en plus les sciences humaines et sociales si l'on en juge par le nombre croissant de publications dont elles font l'objet. Or ces notions peuvent être approchées, et rapprochées, par la dimension spatiale qu'elles possèdent toutes deux. Des dépendances réciproques les lient et leur étude est riche d'enseignements. C'est à leur mise en évidence que s'attache le présent recueil d'articles. Au travers(...)

  • 72 | 2009
    Espaces et normes sociales
    Couverture du n°72 de la revue Géographie et cultures

    Avec la déconstruction de l'idée même de la société, il devient urgent d'extraire l'espace de son rôle de simple contenant d'un ordre établi pour en faire une composante à part entière du jeu social et de ses activités normatives. Comment rendre une visibilité à ce travil permanent d'ajustement, d'adaptataion ou de reproduction des règles existantes ? Quels sont les lieux et les objets investis pour inventer d'autres manières légitimes d'être et d'agir ensemble ? Qui sont (...)

  • 71 | 2009
    Où en est la rue face à la globalisation ?
    Couverture du n°71 de la revue Géographie et cultures

    La rue globale existe-t-elle ? À l’heure où tout est qualifié de global, comme en attestent les formules global food, global warming (réchauffement planétaire), global North, global South, ville globale, nous proposons de croiser deux notions, la globalisation et la rue, et de confronter des échelles et des processus rarement mis en relation.
    Cette association n’est pas une coquetterie de chercheur qui succomberait aux sirènes de la mode ; l’articulation est motivée par (...)

  • 70 | 2009
    Corps urbains
    Mouvement et mise en scène
    Couverture du n°70 de la revue Géographie et cultures

    Des corps pressés, affaiblis, rêveurs, avertis, sportifs, danseurs, etc., se croisent, s'évitent, se frôlent et se heurtent parfois dans nos villes. Le mouvement est partout, changeant selon les heures et les lieux. Les piétons, touristes, flâneurs, progressent dans une ville qu'ils observent et qu'ils sentent. Certains espaces s’ouvrent à leurs llents cheminements, d'autres se rétractent pour faciliter le «transit automobile», obligeant les corps à s’adapter aux files con(...)

  • 68 | 2008
    Entrechocs culturels
    Espaces et tensions sociétales

    Ce numéro de Géographie et cultures prend appui sur la distinction entre «choc culturel» et «choc des cultures», deux archétypes construits qui servent de grille d'interprétation aux rapports interculturels. Le premier serait positif, et débouche sur une relativisation de sa propre culture par rapport à celle de l'autre, alors que le second, négatif, mène à la fermeture, voire au repli sur soi et même à l'affrontement. Utilisée en analyse politique mais aussi en sociologie(...)

  • 67 | 2008
    La plage : un territoire atypique

    La plage comme construction sociale et culturelle, au cours des siècles, quelle que soit la civilisation, alimente l’imaginaire, nourrit les représentations, engendre des appropriations territoriales. Attractive sur les rivages de la Méditerranée sous l’Antiquité, répulsive au Moyen Âge, espace de contemplation et thérapeutique au XVIIIe puis au XIXe, elle devient un territoire hédonique au XXe siècle.
    À la croisée des éléments – air, terre, mer –, difficile à appréhende(...)

  • 65 | 2008
    La ville se refait-elle ?

    Les Jeux Olympiques d’août 2008 à Pékin ont montré au monde entier une ville refaite de fond en comble sur une bonne partie de sa superficie, et peuplée de Chinois qui étaient parfois bien loin de l’image que nous nous faisons d’eux, mais témoignaient en tout cas que le changement des formes de leur ville ne les laissait jamais indifférents. Cet événement posait de manière spectaculaire une des questions les plus controversées des disciplines concernées par l’aménagement d(...)

  • 64 | 2008
    La géographie culturelle vue d’Italie

    L’Europe est un défi permanent pour conjuguer l’unité avec les diversités, qu'elles soient culturelles, nationales, politiques et linguistiques. Ce défi vaut également pour le savoir. C’est dans cet esprit que Géographie et cultures ouvre ses pages à sept géographes italiens qui font état des thèmes et tendances de la géographie culturelle dans leur pays. Le lecteur français mesurera l'étendue des différences et ressemblances sur les thèmes abordés, les approches utilisées(...)

  • 63 | 2008
    Géographicité et médiance
    Vivre et habiter l’espace

    «Géographicité» et «médiance» parlent d'une même chose : le rapport de l’homme à la Terre. La géographicité renvoie à une manière de vivre l'espace ; la médiance, à une manière d'habiter l'espace. La géographicité met l’accent sur les pratiques et les valeurs, là où la médiance insiste sur le corps et les milieux de vie. Avec ces deux concepts, l'homme et l'espace cessent d’être deux entités séparées où l’un utilise et façonne l’autre à sa guise. On considère plutôt que le(...)

  • 62 | 2008
    La nature dans les villes du Sud

    À l’évocation des villes du Sud, ce sont davantage des visions de chaos urbains qui surgissent que des images de paysages naturels. Or ce numéro explore précisément cette dimension méconnue des grandes villes des pays en développement, lesquelles recèlent souvent des espaces naturels riches et aussi variés que forêts urbaines, parcs et jardins, zones humides ou bosquets sacrés. Non seulement les articles révèlent cette réalité méconnue qui participe pleinement à l'urbanité(...)

  • 69 | 2009
    Protéger la nature, est-ce protéger la société ?
    Couverture du numéro 69

    Pourquoi s’intéresser à cette question « Protéger la nature, est-ce protéger la société ? » alors que l’idée de protection de la nature semble faire l’objet d’une approbation largement consensuelle ? Nos sociétés semblent s’être habituées d’une part à ces aires protégées aux statuts très variés et d’autre part à une nature du quotidien sans cesse aménagée par l’homme. Bien qu’il suscite d’importants conflits d’usage, ce schéma ne s’intègre-t-il pas dans un ordre social par(...)

  • 66 | 2008
    Le patrimoine naturel entre culture et ressource
    Couverture du numéro 66

    Ce numéro spécial explore une dimension du patrimoine, principalement associée aux « œuvres de la nature ». Grottes, cours d’eau, milieux, paysages, forêts, parcs, etc. font désormais partie des biens patrimoniaux, devenus autant de sites caractéristiques du patrimoine dit « naturel ». De l’espace boisé au bloc erratique, du paysage forestier suédois aux montagnes alpines, des grottes karstiques aux tourbières, les sociétés humaines ont culturalisé, sinon la réalité matéri(...)

  • 78 | 2011
    Vu du Brésil
    Couverture du n°78 de la revue Géographie et cultures

    C’est avec une curiosité renouvelée que la revue Géographie et cultures a invité les géographes brésiliens à écrire dans ses colonnes. Ce numéro spécial présente un état de la recherche au Brésil aujourd’hui. Cet ouvrage propose de rendre compte de la formidable dynamique qui anime ceux qui s’intéressent à l’approche culturelle en géographie.(...)

  • 79 | 2011
    Patrimonialisations en Afrique
    Couverture du n°79 de la revue Géographie et cultures

    Espace en développement d’abord et avant tout, le continent africain est également un espace en cours d’inventaire et de conservation du patrimoine. Comment ce patrimoine est-il construit, avec quels objectifs, par quels acteurs, pour quels publics, comment est-il reçu et comment s’accorde-t-il ou non avec le développement ? A partir d’études de cas issues de terrains récents à travers le continent, ce numéro interroge les patrimonialisations en Afrique à l’aune des rappor(...)

  • 81 | 2012
    Les échelles des territorialités
    Couverture du n°81 de la revue Géographie et cultures

    La mondialisation, faisant apparaître, légitimant ou contribuant à la montée en puissance de territorialités très diverses, devait en toute apparence faire disparaître les frontières et les territoires, rendus obsolètes ou contre-productifs. L’argumentaire est connu, mais il résiste mal à l’examen de diverses situations concrètes. Le territoire persiste ou, mieux, se déploie : il reste l’outil privilégié d’organisation et de contrôle de l’espace. Comment expliquer cet (...)

  • 82 | 2012
    Les espaces ludiques
    Couverture du n°82 de la revue Géographie et cultures

    La géographie s’est intéressée aux sports, à leur diffusion dans le monde, à leur rôle dans l’aménagement de l’espace et à la place grandissante des équipements sportifs dans les paysages. Pour autant, ces travaux ont, dans l’ensemble, omis d’étudier d’autres types de jeux que les sports, de s’arrêter sur des échelles d’investigation plus fines et, enfin, d’interroger en profondeur la fonction culturelle des activités ludiques.(...)

  • 83 | 2012
    Les espaces des masculinités
    Couverture du n°83 de la revue Géographie et cultures

    L’étude des masculinités est récente dans les sciences sociales. Elle l’est encore plus en géographie. Ce constat ne remet cependant pas en cause sa pertinence. Sa généalogie permet de tirer le fil qui est lié historiquement, épistémologiquement et politiquement à l’ensemble de ce que l’on appelle aujourd’hui « la géographie des sexes, genres et sexualités ». Le positionnement scientifique de cette géographie est simple : les lieux n'ont de sens que parce que des corps s(...)

  • 80 | 2011
    Varia
    Bleu13
  • 85 | 2013
    Le nuage
    Couverture n° 85

    Être dans les nuages ou répondre « Présent » ?

  • 86 | 2013
    Désastres et alimentation
    Le défi japonais
    Couverture n° 86

    Dans ce numéro spécial il a été délibérément choisi de replacer le séisme qui a frappé le Japon le 11 mars 2011 dans le temps long, de façon à en cerner les limites. Les images de cette catastrophe, largement médiatisée, ont rappelé la vulnérabilité des sociétés humaines face à l’enchaînement des risques naturels et humains. À la succession de destructions et à l’accident nucléaire de la centrale de Fukushima, s’est ajoutée une crise alimentaire qui a révélé,au-delà du cas(...)

  • 87 | 2013
    La campagne, autrement
    Couverture n°87

    Un clocher cul par-dessus tête… Il suffit de peu pour regarder autrement la campagne, la dé-normaliser sans l’exotiser. Changer de perspective pour observer ce qu’on n’y voit plus. Retrouvons sa banalité et donnons-lui le haut du pavé !
    Ce numéro est une invitation à explorer le dedans d’un monde, autrement que depuis la ville – si c’est encore possible. Un hommage, peut-être, à celles et ceux qui vivent à la campagne, la vivent et la font vivre.
    Au hasard de quelques (...)

  • 75 | 2010
    Varia
    Bleu23
  • 89-90 | 2014
    J'égo-géographie...
    Couverture du numéro 89-90

    Si l’égogéographie est un mot répandu dans la communauté géographique française qui en a fait l’un des attendus de l’habilitation à diriger des recherches, le sens à lui donner reste faible et il est difficile d’en trouver une définition consensuelle. Ce flou est d’autant plus paradoxal que les standards contemporains de la science exigent désormais une réflexivité accrue de la part des scientifiques, qui doit tendre vers le principe de symétrie.
    Au-delà de l’(auto)bio-g(...)

  • 91-92 | 2014
    Géographie des objets
    Couverture du numéro 91-92

    Les objets font-ils de la géographie à notre place ?
    Jouets, ustensiles, gadgets, ordures, vestiges… En apprenant à les regarder, en interrogeant le rapport que nous entretenons avec eux, nous découvrons tout un monde. Un monde intérieur parfois, un monde social toujours : l’objet est signe, témoin et condensé des systèmes de valeur, qu’ils soient hégémoniques ou coopératifs.
    L’objet est composé – de matières, de transports, d’habiletés et surtout de rapports sociaux ;(...)

  • 93-94 | 2015
    Géographie et cultures à Cerisy
    Actes du colloque anniversaire « Du tournant au “tourment” culturel », 22-27 septembre 2014 à Cerisy-la-Salle
    Couverture 93-94 Géographie et cultures à Cerisy

    Vingt (-deux) ans, cela se fête !
    Autour de la revue Géographie et cultures et de son fondateur Paul Claval, c’est lors d’un colloque organisé dans le cadre bucolique de Cerisy-La-Salle que cet anniversaire a été célébré, dans un château vieux de quatre siècles au milieu d’arbres pluricentenaires.
    Ce numéro spécial, qui reflète l’esprit des échanges entre des participants de tous horizons, a pour objectif de faire le point sur les concepts, débats et méthodes de l’appr(...)

  • 95 | 2015
    Sexualités et espaces publics
    Identités, pratiques, territorialités
    Couverture du n° 95

    La revue Géographie et cultures propose de questionner à la fois la dimension spatiale des sexualités et la dimension sexuelle des espaces sous le prisme de l’espace public. Nous faisons le pari que l’expression « espace public » employée au singulier et au pluriel permet d’envisager la fabrique des identités individuelles, le déploiement des pratiques spatiales et la construction des territoires dans ce qu’ils ont de sexuel.(...)

  • 96 | 2015
    Géographie de la danse
    Couverture du n° 96

    Une fois déconstruites les représentations associant mécaniquement danse et territoires (le tango à Buenos-Aires, le hip-hop en banlieue), la géographie culturelle se penche sur le corps dansant, ce qu’il nous dit de l’espace et des relations singulières qu’il entretient avec d’autres corps dansants, des musiques, des décors, un public. Apparaît alors un paysage nouveau dans lequel le corps prend toute sa place. Les chorégraphes interprètent la ville, les ballets occupent (...)

  • Logo ENEC
  • Logo CNRS
  • Logo Paris IV
  • Logo L’Harmattan
  • Revues.org